nøDJnøVJ
nøDJ/nøVJ est un collectif de recherche au sein duquel nous explorons les possibilités de narration et de scénographie qu'offrent les images et les sons digitaux. Nous nous sommes fixé une règle du jeu stricte mais ouverte, celle de faire coexister sur le même plan, images, sons, mécanismes de diffusion. Le dispositif de diffusion est actuellement un cube, de trois mètres de côté, au travers duquel deux vidéo-projecteurs confrontent deux sources vidéo distinctes, produisant l'effet d'un hologramme, le son étant diffusé par un système quadriphonique qui nous permet un travail sur l'espace sonore. Nous sommes installés, assis à l'intérieur du cube, visibles. L'image que cela produit est proche d'une chambre à coucher high-tech, dont nous changerions en permanence la taille, les murs, la couleur...
Nos machines sont câblées en réseau (cf. plan), principe qui place les divers médias sur un pied d'égalité. Chacun de nous est en position de donner aux autres une indication de départ, sous la forme d'un son, d'une image, à laquelle tous les autres peuvent répondre avec le média de leur choix (le son ne sert pas l'image, pas plus que l'image ne sert le son...)
Nous utilisons le même principe de travail en réseau (Internet) pour écrire des scénario sous forme de cadavre exquis. Chacun écrit une part du scénario, envoie les deux dernières lignes au suivant, le tout est rassemblé à la fin. Nous suivons ensuite à la lettre ce scénario lors de tournages durant lesquels nous pouvons être, acteurs, cadreur, éclairagiste, accessoiriste...
Nous utilisons la fiction ainsi obtenue, en nous réservant le droit de changer l'ordre des scènes si le besoin s'en fait sentir.
Répondant à l'esthétique du cinéma, du vidéo-clip, du "VJ'ing", ce travail est donc un objet "audiovisuel", dont le déroulement est improvisé, ce que seules nous permettent les manipulations numériques du son et de l'image.
files/pochettenodj.jpg